En joëlette au Nant du Beurre, notre “Himalaya en fauteuil” !

Samedi 27 juillet, jour de l’étape du tour de France partant d’Albertville, et empruntant, au lieu du Cormet de Roselend, la nationale jusqu’à Moûtiers, voilà que tout un groupe d’énergumènes défient les orages pour se retrouver à 14h à Aigueblanche, chez la famille Blusseau.

Au programme ? La montée avec une joëlette pour Alex jusqu’au refuge du Nant du Beurre, au-dessous de Nâves. Environ 600 m de dénivelé nous attendent, qu’il a bien l’intention de monter entre les orages.

Le groupe abandonne les parents Blusseau à un week-end tranquille, pour vivre avec Alex un week-end entre ami.e.s !

C’est parti !

Les débutants joëlettes prennent d’abord la corde, plus sûre, tandis que les “expérimentés” reprennent leurs marques et obtiennent finalement la confiance d’Alex.

Mais les novices prendront à leur tour les commandes de la joëlette, à l’avant pour tirer et guider, à l’arrière pour maintenir l’équilibre (et freiner, en descente).
Enfin le groupe arrive au refuge du Nant du Beurre. Et incroyable, même à 17, il est passé entre les gouttes !

Le sommet !
Blabla, bla, blablabla, blabla, blabla blabla ! (sous un presque soleil !)

Le soir, c’est, après un bon goûter, des douches en 2 minutes top chrono et une bonne croziflette, c’est projection du film “L’Himalaya dans un fauteuil” : 6 personnes handicapées (paraplégie, hémiplégie, amputation) sont parties à l’asso des routes et chemins himalayens à vélo. Bande annonce ici :
https://www.youtube.com/watch?v=cyGqD8tOWbg

Projection de l’Himalaya dans un fauteuil, film de Michel Aynard.

Si 45 personnes avaient réservé leur nuit au refuge et pour cet évènement, les orages en ont découragé une grande majorité… Il ne reste que ce groupe d’irréductibles (15 sont restés pour la nuit), l’aimable gardienne du refuge et… 3 encore plus irréductibles qui sont montés spécialement pour le film, et redescendus ensuite ! Ce fût l’occasion de très beaux échanges, sur le film, sur l’association Tous avec Blu, mais aussi sur la joëlette, Handi Cap Evasion, et bien d’autres sujets encore.

La pluie se fera abondamment entendre pendant le film, et dans la nuit. Le dimanche matin, c’est emmitouflés dans les k-ways, superposant capes, plaid et encore capes sur Alex, que tout le monde repart, sous la pluie… Mais ça n’enlève rien à la bonne humeur, et c’est encore l’occasion de s’essayer à la joëlette, en descente cette fois !

Le matin, devant le refuge
La descente commence ! Attention au frein, qui grince et a tendance à piler si on le serre trop…

A refaire sans hésiter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *